Aristeia: En Détail – Señor Massacre
0

Aristeia: En Détail – Señor Massacre

Août 29 L.D.  

Bienvenue dans En détail, une série d’articles consacrés aux spectaculaires personnages d’Aristeia! qui vous donnera de précieuses indications et astuces pour en tirer le meilleur parti dans l’HexaDome. Cette semaine nous faisons connaissance avec Senor Massacre.

QUI EST-IL ?

Mercenaire et showman, Señor Massacre est aussi violent que bavard.

À son apogée, Señor Massacre a mené une brillante carrière dans le milieu des combats clandestins de Corregidor. Il était vraiment bon, un combattant agile et intuitif et, pendant longtemps, une valeur sûre sur le ring. Mais la célébrité lui est montée à la tête et la drogue a rapidement suivi. Señor Massacre a perdu son tranchant et, avec elle, un trop grand nombre de paris. Pour échapper à ses débiteurs, il a laissé tomber le personnage de luchador et s’est enrôlé dans la force militaire Nomade. Il s’est porté volontaire pour un avant-poste avancé, où il a appris à travailler en équipe et a retrouvé son sens du combat. Pendant les guerres Néo-coloniales, il a été le seul commando à survivre à l’abordage du croiseur Sun Jiao et au naufrage qui a suivi. Il a survécu, mais pas indemne. Des brûlures dues aux radiations et aux virus de combat militaires l’ont défiguré au-delà de ce que pouvaient réparer les traitements régénératifs les plus expérimentaux que Bakunin pouvait offrir.

Señor Massacre, une fois démobilisé, devint un entrepreneur militaire indépendant sous son ancien pseudonyme. Les dossiers montrent qu’il a dirigé une équipe de corsaire du côté des Confins de l’Humanité, a travaillé pour la guérilla Puños Rojos dans les jungles d’Amérique centrale, a servi de saboteur au groupe écoterroriste Eco-Aktion et a brièvement servi de garde du corps pour un seigneur de la drogue de Tien Shan. Pendant un certain temps, il est même retourné aux sports de combat, mais cette fois dans la ligue majeure de l’Aristeia! Underground, où son côté bravache, son sens du spectacle et son côté vicieux d’ex agent des forces spéciales lui ont valu autant d’éloges.

Son équipe a si bien joué cette saison que cette année sera l’une des meilleures d’Aristeia! Son sang-froid et son impertinence face aux caméras lui ont gagné beaucoup de fans à travers la Sphère Humaine. Comme il a coutume de dire : « Vous ne m’appréciez pas à ma juste valeur ! Pour vous, je suis juste ce «mercenaire cool» avec un beau petit cul et deux katanas sexys. Mais je sais aussi cuisiner ! »

QUE SAIT-IL FAIRE ?

Massacre est un tueur un peu plus résistant que la moyenne et utilise la Provocation comme outil de contrôle.

La Défense de Massacre n’est pas très bonne, surtout par rapport aux autres personnages de la Boîte de Base. Mais Régénération, avec 4 Points de Vie, lui donne les moyens de survivre même sans l’aide d’un support comme Parvati. Mais il doit faire attention à ne pas s’exposer à un tireur ou il peut finir à l’Infirmerie après une attaque. Avec Massacre, il faut apprendre à se placer durant un round pour agir au suivant.

Son Switch général lui permet de Provoquer facilement. Pratiquement tous les Jets mènent directement à la Provocation, qui est son outil principal pour causer plus de Dégâts, être plus mobile et, bien sûr, forcer l’ennemi à le cibler et protéger ses alliés.

« Te voy a cascar! » est une attaque très puissante, car elle ne nécessite que 2 points d’action pour tous les dégâts qu’elle peut causer contre une cible Provoquée. Il n’y a pas à craindre de représailles ennemies si l’Attaque peut être répétée. D’une part, il dispose de Régénération et, d’autre part, passer par l’Infirmerie n’est pas si grave, car avec 3 Points d’Action, il peut revenir à l’attaque, se déplacer ou exécuter son auto-combo « Hé, malparío! » + « ¡Tangana! » pour se replacer à côté de n’importe quel rival.

N’oubliez pas que « Hey, malparío! » et « ¡Tangana! » sont déclarés contre des cibles en général, ce qui comprend les alliés de Massacre. « ¡Tangana! » peut ainsi permettre au personnage de se Placer jusqu’à 5 cases de distance ; un mouvement à garder à l’esprit.

UNE QUESTION DE TACTIQUES

Les Tactiques de Señor Massacre sont très égoïstes puisqu’elles ne servent toutes qu’à son usage personnel. Elles sont conçues pour exploiter sa capacité à causer un problème insurmontable à notre rival et servent à renforcer l’idée qu’au bon moment, Massacre prend le contrôle de la partie et la fait tourner en sa faveur.

Es Hora de Armar el Bonche! est une Tactique qui ne cesse de gagner en valeur avec l’arrivée de nouveaux états. C’est une tactique à garder sous le coude pour le deuxième ou le troisième round, lorsqu’il sera probable d’avoir en face des ennemis ayant au moins un état -1 Énergie.

Kiss my sexy ass est la Tactique de contrôle offrant le plus de possibilités, en plus de bloquer les tueurs ennemis contre Señor Massacre. Avec « ¡Tangana! », cela permet de se replacer jusqu’à 10 cases dans l’HexaDome sans Jet de Désengagement.

Régénération épique est sans aucun doute un… coup très sale. Massacre peut être une vraie épine dans le pied et lorsque le rival va finalement s’en débarrasser, cette Tactique rend tout l’effort inutile. Cela offre une certaine sécurité en sachant que Señor Massacre survivra ou, au pire, forcera le rival a dépenser beaucoup de ressources (qu’il aurait pu investir ailleurs) pour vraiment le sortir.

Dis le moi en face! est une Tactique de contrôle pur et il y a moyen qu’elle constitue « le gros coup de la partie ». Si hEXx3r peut modifier la façon dont un tour se déroule, Massacre peut faire la même chose avec cette Tactique. Il a un peu plus de mal que la Sorcière Nomade, mais avec la facilité qu’il a pour Provoquer les gens, il ne devrait pas y avoir de problème pour obtenir un effet similaire. Il est toujours bon de disposer d’un outil pour sortir un ennemi de la Zone de Marque ou de le placer à côté d’un Maximus allié bien collant ou d’un Miyamoto afin qu’il puisse les transformer en sushi.

SYNERGIES FAVORABLES

En un coup d’œil, le personnage qui fonctionne le mieux avec Señor Massacre est Maximus. L’icône PanOcéanienne peut Provoquer des personnages pour faciliter le travail de Massacre et sa tactique Reste Tranquille! devient essentielle quand on voit avec quelle facilité le Nomade peut infliger l’état Provoqué. En plus, Reste derrière moi! offre à Massacre une bonne option pour survivre. Et si vous forcez votre rival à attaquer Massacre encore et encore à cause de la Provocation, Maximus gagnera en mobilité grâce à Implacable.

Le soutien de Parvati peut Massacre encore plus résistant en soignant ses Dégâts et en supprimant les États, ce qui est toujours utile pour éviter d’être Immobilisé. Sa Tactique Chirurgie Avancée est essentielle pour ramener Massacre du Banc à 100% de ses capacités. Analyse du terrain est également très utile car elle peut permettre, lors d’un round, d’activer le combo de Massacre et empêcher un ennemi de s’échapper. Une bonne alternative défensive est Laxmee : avec la Maasai, outre la protection offerte contre les États, et l’état Concentré qu’elle fournit, Massacre Provoque presque 90% du temps.

Personne ne bénéficie plus d’Hannibal que Massacre. Stratégie programmée permet d’utiliser ¡Hey, malparío! avant son activation ce qui permet de bénéficier du Dé Orange bonus de Te voy a cascar! Comme l’attaque de Massacre coûte 2 points d’action, Hannibal peut lui permettre de l’utiliser 3 fois durant son Activation (pas mal). Mais en positionnant également Hannibal correctement dans l’HexaDome, Pointeur transforme Massacre en machine à tuer.

Enfin, si vous voulez encore plus de puissance offensive, Miyamoto est un bon partenaire pour Massacre car, à part ses dégâts, il est très rapide et sa Tactique Mizu-Do le transforme en un marqueur très fiable.

RESTEZ À L’ÉCOUTE !

Señor Massacre est un bon tueur en combat rapproché (la comparaison avec Miyamoto est inévitable), mais il apporte aussi de nouveaux outils dans l’Hexadome et possède un caractère propre avec les nombreuses interactions avec l’état Provoqué dont il bénéficie. Autant de façon de le jouer qui lui permettent de trouver sa place au sein de nombreuses équipes.

Un article de Jesús “V” Fuster publié initialement (en anglais) ici

L.D.

About L.D.

Traducteur auprès de LÉGION DISTRIBUTION, L.D. est un joueur invétéré depuis trente ans.

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.